(b) La fonction d’encadrement dans les organisations sanitaires, sociales et médico-sociales : susciter l’adhésion et mobiliser les équipes pour répondre aux nouveaux enjeux et accompagner le changement.

Le secteur sanitaire, social et médico-social traverse d’importantes évolutions (loi HPST, changement de logique budgétaire, évolution des modes d’accompagnement…) obligeant les équipes d’encadrement à adapter les organisations et les modes de management. Lire la suite »

En inter : Paris, les 17 et 18 octobre – puis les 13 et 14 novembre – puis les 12 et 13 décembre 2019

(c) Articuler projets d’activités et projets personnalisés en fonction des contextes

Les équipes éducatives des établissements animent régulièrement des activités collectives (ateliers hebdomadaires, regroupements et transferts). Comment au regard des recommandations de bonnes pratiques (bientraitance, projet personnalisés…), concevoir et mettre en œuvre un projet d’activité collectif répondant aux besoins individuels ? Lire la suite »

En intra

(d) Élaborer et accompagner les projets personnalisés dans le cadre des recommandations de la HAS

Le projet personnalisé est l’outil incontournable d’une action professionnelle respectueuse des attentes de l’usager, définie, coordonnée et de qualité. Pièce essentielle du dispositif de la loi 2002/2, il est le cadre de référence de cette action. Lire la suite »

En intra

(e) Élaborer ou actualiser le projet d’établissement

Cadre de référence pour une équipe de professionnels, engagement vis-à-vis des usagers et des pouvoirs publics, le projet d’établissement, imposé par la loi du 2 janvier 2002, peut également s’avérer un outil efficace pour : impulser une dynamique institutionnelle ; renforcer la responsabilisation du personnel ; améliorer la cohérence des actions au regard des besoins des usagers. Lire la suite »

En intra

(f) Coordination d’un programme d’éducation thérapeutique du patient (ETP) en établissement de santé ou médico-social

L’arrêté du 14 janvier 2015 relatif au cahier des charges des programmes d’éducation thérapeutique du patient, à la composition du dossier de demande de leur autorisation et de leur renouvellement, et aux compétences requises pour dispenser ou coordonner l’éducation thérapeutique du patient, entérine l’obligation de formation pour les coordonnateurs de programme d’éducation thérapeutique (ETP), pivots entre les institutions et les équipes d’intervention.

Lire la suite »

En inter : Villeneuve-d’Ascq (Lille), du 2 au 4 avril – puis du 21 au 23 mai 2019

(g) Le passage d’une structure enfance à une structure adulte

Le passage d’une structure enfance-jeunesse à une structure adulte questionne l’usager, sa famille et les professionnels, sur les plans émotionnel et organisationnel.

Lire la suite »

En inter : Paris, du 1er au 4 octobre puis le 11 décembre 2019

(h) Concevoir et animer des groupes d’expression vie affective et sexuelle : de l’éducation à l’accompagnement

La sexualité se construit tout au long du développement et lorsqu’il ne suit pas le chemin « classique », les professionnels doivent s’adapter et ajuster leur pratique afin d’accompagner au mieux la personne et/ou l’entourage. L’application de ce principe dans l’accompagnement des personnes en situation de handicap soulève de nombreuses questions pratiques, cliniques, juridiques et éthiques. Comment concilier devoir de protection, promotion des droits des personnes et positionnement professionnel ? Lire la suite »

En inter : Paris, les 24 et 25 juin puis le 1er octobre 2019