logo APF
APF Formation Paris 9/11 rue Clisson 75013 Paris
Tél : 01 40 78 63 73 - Fax : 01 45 65 43 45
Loading Mise à jour de ma sélection...

(h) Prévention des risques de maltraitance en institution : promouvoir la bientraitance

EN INTRA
Durée : 2 à 5 jours
Délai : 2 à 3 mois
Prix : Devis sur demande (En savoir + dans nos conditions générales de vente)
Votre contact en région
Demande de devis personnalisé

Nous consulter pour l'éligibilité du programme
Le handicap ou polyhandicap expose les personnes vulnérables à un risque majoré de maltraitance. De la même manière, les professionnels sont soumis à des phénomènes d’usure et parfois d’agression qui génèrent de la tension entre les résidents et les personnels de proximité et peut favoriser l’installation d’une détérioration des relations.

Cette formation, appuyée sur l’analyse des pratiques professionnelles, vise à mieux identifier les formes de maltraitance et propose également de participer à l’appropriation de repères collectifs pour développer une culture de bientraitance.

Fiche intra  à télécharger en PDF

 

Objectifs

  • Repérer le cadre juridique dans lequel s’inscrit la promotion de la bientraitance.
  • Identifier les facteurs susceptibles de majorer le risque de maltraitance.
  • Repérer et traiter les situations de maltraitance.
  • Identifier les leviers pour une dynamique bien-traitante.

 

Public concerné

Tous les professionnels d’une institution accueillant des personnes vulnérables (personnes âgées, personnes en situation de handicap).

 

Contenu

Le cadre juridique

La classification des infractions pénales.

Repère en matière de responsabilité civile et pénale.

La notion de personne vulnérable.

La prévention et la lutte contre la maltraitance : aspects législatifs et règlementaires.

 

Repérer et traiter la maltraitance

La notion de maltraitance (active, passive, définition du conseil de l’Europe).

Le traitement des situations (mesures de protection…).

Les enjeux et les risques de la relation d’accompagnement.

Les situations de violences institutionnelles.

 

Promouvoir la bientraitance

La notion de bientraitance (HAS et ANESM).

Le respect des droits et de la dignité des usagers inscrits dans le projet de la structure.

Les outils développés pour inscrire les pratiques professionnelles dans une dynamique de culture de la bientraitance.

Le rôle régulateur de l’équipe et du travail pluridisciplinaire.