(a) Les troubles des fonctions cognitives des personnes cérébro-lésées : de l’évaluation à la gestion des situations problématiques


Les lésions cérébrales acquises sont à l’origine de troubles du langage, du raisonnement, des apprentissages, du jugement, des fonctions d’exécution, temporo-spatiales, de la concentration, de la mémoire… Il s’agit d’un handicap invisible dit séquellaire. Les personnes cérébro-lésées présentent alors des difficultés d’adaptation à leur environnement. Lire la suite »

En inter : Paris, du 8 au 10 octobre 2018
En intra

(b) Les troubles du langage et de l’élocution, l’assistance à la communication

Nous consulter pour l’éligibilité du programme
Les difficultés d’élocution et/ou de communication affectent en priorité les personnes atteintes de paralysies cérébrales, celles souffrant de séquelles de traumatismes crâniens ou présentant une maladie neurodégénérative. Elles peuvent également résulter d’un trouble psychique, associé ou non au handicap moteur. Comment accompagner la personne dans son expression et éviter la surinterprétation? Lire la suite »

En intra

(c) Les troubles visuels chez la personne atteinte de paralysie cérébrale

Nouvelle formation


La fréquence, la gravité et la complexité des troubles visuels chez le sujet paralysé cérébral sont tels que leur repérage s’impose à tous et à chacun. En effet, les répercussions des troubles visuels sont variables, importantes et sournoises ce qui prête à confusion.

Lire la suite »

En inter : Paris, les 11 et 12 décembre 2018

(d) Évaluer une gestuelle grâce à l’habillage et apprendre à compenser

Nouvelle formation

Les professionnels qui accompagnent au quotidien des personnes âgées ou en situation de handicap rencontrent souvent des difficultés au cours de l’habillage. Le vêtement devient alors un frein à l’autonomie, à l’inclusion sociale et professionnelle. Savoir analyser la gestuelle qui est liée à l’habillage permet alors d’accompagner plus facilement la personne dans les actes de la vie quotidienne.

Lire la suite »

En inter : Villeneuve-d’Ascq (Lille) le 19 juin 2018

(e) Le graphisme : une trace, un engagement corporel, perceptif, kinesthésique et tonico-émotionnel

Nouvelle formation


Le graphisme recouvre l’ensemble des situations donnant lieu à une trace : enchaînement de lignes simples, rectilignes, courbes, continues ou discontinues, alternance de couleurs qui se rythment et se structurent en motifs. Nous rejoindrons parfois le dessin par le côté ludique, sans être dans sa dimension représentative ou imaginaire, l’expression de soi induite par le choix d’outils non-scripteurs (ou scripteurs). Lire la suite »

En inter : Villeneuve-d’Ascq (Lille), du 8 au 10 octobre 2018

(f) De l’évaluation plurielle à la prise en charge globale de la paralysie cérébrale : de l’IMC au polyhandicap…de la petite enfance à l’âge adulte


La prise en charge thérapeutique des personnes avec une paralysie cérébrale s’est développée en tirant profit des nouvelles connaissances en ce domaine. Les évaluations plurielles reproductibles améliorent la compréhension globale des troubles et la manière d’y répondre par des thérapeutiques adaptées.

Lire la suite »

En inter : Paris, du 5 au 8 juin 2018

(g) Analyse de la marche des enfants atteints de paralysie cérébrale : évaluation fonctionnelle


L’acquisition, le maintien et l’amélioration de la marche des enfants diplégiques et hémiplégiques est une préoccupation majeure des équipes paramédicales et médicales. L’examen objectivé de la marche pathologique comparée à la marche normale soutenu par l’observation clinique et instrumentée du mouvement permet de disposer d’outils d’évaluation et de compréhension de la genèse des troubles orthopédiques et fonctionnels..

Lire la suite »

En inter : Paris, du 22 au 25 mai 2018

(h) Appareillage des enfants marchant et déambulant présentant une paralysie cérébrale : l’appareillage appliqué des membres supérieurs et inférieurs


Dans leur pratique quotidienne, les kinésithérapeutes et les médecins sont régulièrement confrontés à la nécessaire adaptation des appareillages, tant au regard des aspects cliniques que des évolutions de l’environnement ou encore de la qualité de vie de l’enfant. Lire la suite »

En inter : Paris, du 3 au 7 décembre 2018

(i) Appareillage des enfants non marchants présentant une paralysie cérébrale

Nouvelle formation

Nous consulter pour l’éligibilité du programme
Les installations assises de jour  revêtent une importance majeure dans l’approche thérapeutique des enfants non marchant présentant une paralysie cérébrale, concourant à une prévention orthopédique et au confort. À partir d’un examen clinique précis, il est possible de déterminer les besoins de chaque enfant, facilitant ainsi leurs compétences dans la vie quotidienne. Lire la suite »

En intra

(j) Prise en charge orthopédique des malades neuromusculaires


La prise en charge orthopédique des malades neuromusculaires représente, avec la prise en charge respiratoire, un des volets majeurs du traitement de ces malades. Il s’agit d’une prise en charge spécifique tant aux pathologies concernées qu’à leur stade d’évolution. Lire la suite »

En inter : Paris, du 24 au 26 septembre 2018

(k) Prise en charge respiratoire des malades neuromusculaires


La prise en charge respiratoire des malades neuromusculaires représente un des volets majeurs du traitement de ces malades. Cette prise en charge du syndrome restrictif se différencie de la prise en charge respiratoire habituelle dans les pathologies obstructives et nécessite une approche préventive et curative spécifique. Lire la suite »

En inter : Paris, du 12 au 15 novembre 2018

(l) Prise en charge instrumentale du désencombrement bronchique chez les personnes handicapées ou en soins palliatifs : syndrome obstructif chez l’enfant, l’adulte et les personnes âgées


Les personne porteuses de pathologies diverses, neurologiques, neurodégénératives, neuromusculaires… peuvent présenter des encombrements respiratoires proximaux et distaux majeurs mettant en jeu leur qualité de vie et leur bienêtre. Ces encombrements respiratoires ne permettent pas d’utiliser des techniques classiques de rééducation comme l’accélération du flux expiratoire et le drainage autogène. Lire la suite »

En inter : Paris, du 28 au 30 mars 2018
En intra

(m) Kinésithérapie respiratoire et bruits respiratoires : nouveau paradigme


L’approche méthodologique et clinique développée dans cette formation démontre le caractère prioritaire et novateur ed la kinésithérapie du pou mon profond, à partir de signaux quantifiés de l’auscultation pulmonaire, du comportement mécanique spécifique et de la physiopathologie des voies aériennes distales. Lire la suite »

En inter : Villeneuve-d’Ascq (Lille), du 14 au 16 mars 2018

(o) Prévenir les troubles nutritionnels : de la prise en charge diététique au plaisir des papilles

Dénutrition, obésité, problèmes gastriques, ostéoporoses, épilepsie… Autant de troubles qui peuvent être modérés ou évités par un rééquilibrage nutritionnel. Comment identifier les besoins nutritionnels d’une personne en prenant en compte les spécificités des troubles dont elle souffre ? Lire la suite »

En inter : Paris, du 4 au 6 juin 2018
En intra

(p) Soulager la douleur au quotidien


Les soins quotidiens, les rééducations, les appareillages, les installations diverses peuvent générer de nombreuses douleurs ou inconforts chez les personnes handicapées ou polyhandicapées. Lire la suite »

En inter : Bordeaux, du 4 au 7 juin 2018 OU Paris, du 25 au 28 septembre 2018
En intra

(q) L’éducation thérapeutique du patient : écouter, dialoguer pour mieux accompagner la personne et ses proches

Nous consulter pour l’éligibilité du programme
Selon l’OMS : «  L’éducation thérapeutique du patient (ETP) doit permettre aux patients d’acquérir et de conserver des capacités et des compétences qui les aident à vivre de manière optimale leur vie avec leur maladie. Il s’agit d’un processus permanent, intégré aux soins, centré sur le patient.

Lire la suite »

En intra

(r) Coordination d’un programme d’éducation thérapeutique du patient (ETP) en établissement de santé ou médico-social

Nouvelle formation

L’arrêté du 14 janvier 2015 relatif au cahier des charges des programmes d’éducation thérapeutique du patient, à la composition du dossier de demande de leur autorisation et de leur renouvellement, et aux compétences requises pour dispenser ou coordonner l’éducation thérapeutique du patient, entérine l’obligation de formation pour les coordonnateurs de programme d’éducation thérapeutique (ETP), pivots entre les institutions et les équipes d’intervention.

Lire la suite »

En inter : Villeneuve-d’Ascq (Lille), du 3 au 5 avril puis du 29 au 31 mai 2018

(s) Techniques de manutention du corps humain

Le déplacement et la manutention des personnes âgées ou handicapées nécessitent la mise en œuvre de gestes précis et adaptés aux déficiences de la personne aidée. À défaut, la manutention des personnes lors des activités de la vie quotidienne peut générer des accidents tant à l’égard de la personne soignée que du professionnel concerné. Lire la suite »

En intra

(t) Urgences médicales en institution spécialisée : gérer au mieux les situations d’urgence

Fausses routes, crise convulsive, chute, difficultés respiratoires, fièvre… dans les institutions qui accueillent des personnes handicapées ou dépendantes, les professionnels peuvent à tout moment du jour ou de la nuit être confrontés à une urgence médicale ou chirurgicale. Lire la suite »

En intra