logo APF
APF Formation Paris 9/11 rue Clisson 75013 Paris
Tél : 01 40 78 63 73 - Fax : 01 45 65 43 45
Loading Mise à jour de ma sélection...

(t) Urgences médicales en institution spécialisée : gérer au mieux les situations d’urgence

EN INTRA
Durée : 2 jours minimum
Délai : 2 à 3 mois
Prix : Devis sur demande (En savoir + dans nos conditions générales de vente)
Votre contact en région
Demande de devis personnalisé

Fausses routes, crise convulsive, chute, difficultés respiratoires, fièvre... dans les institutions qui accueillent des personnes handicapées ou dépendantes, les professionnels peuvent à tout moment du jour ou de la nuit être confrontés à une urgence médicale ou chirurgicale. La réponse se doit de prendre en compte les déterminants des handicaps, l’organisation de l’établissement et les qualifications de chacun pour déclencher un mode opératoire adapté et efficace.
Cette formation se propose d’apporter aux participants les connaissances nécessaires pour faire face aux situations d’urgences rencontrées dans le cadre de leur activité professionnelle.

Fiche intra  à télécharger en PDF

 

Objectifs

  • Appréhender les différentes situations d’urgence et en apprécier les signes de gravité de manière objective.
  • Prévenir les situations d’urgences.
  • Reconnaître la physiopathologie des situations d’urgence pour les personnes handicapées ou dépendantes.
  • Réaliser les gestes de secours adaptés.

 

Public / prérequis

Toute les professionnels en relation quotidienne avec des personnes handicapées, incluant les services logistiques et administratifs.

Conditions particulières :

  • Nombre limité à 10 participants par session
  • Une tenue confortable et ne craignant pas les salissures est nécessaire pour les exercices

 

Contenu indicatif

Cette formation adaptée au secteur médico-social ne donne pas lieu à la délivrance de l'AFGSU.

Aspects théoriques.

Les situations d’urgence : définition.

Identification des situations à risques potentielles : respiratoires (arrêt respiratoire, allergie, crise d’asthme…) ; cardio-circulatoires (arrêt cardiaque…) ; neurologiques (convulsions, état de mal épileptique, accident vasculaires cérébraux et ischémiques transitoires…) ; infectieuses (méningites, hyperthermie…) ; métaboliques (diabète, hypoglycémie…) ; digestives (fausses routes, gastrostomie…) ; traumatiques (fractures, traumatismes crâniens, plaies, brûlures…) ; intoxications (médicamenteuses, alcooliques, monoxyde de carbone...).

Rappel des procédures de sécurité de l’établissement.

Élaboration d’un mode opératoire de l’urgence en fonction des publics accueillis dans l’institution.

 

Aspects pratiques.

Simulation expérimentale des situations d’urgence les plus courantes (épilepsie, fausses routes, chutes, etc.).

Techniques de dégagement improvisées selon les handicaps et le matériel (fauteuil roulant, coquille, lève-malade…).

Techniques de secourisme adaptées aux personnes handicapées : position latérale de sécurité, bouche-à-bouche, arrêt d’hémorragie, massage cardiaque externe, manœuvre de Heimlich et de Mofenson.