logo APF
APF Formation Paris 9/11 rue Clisson 75013 Paris
Tél : 01 40 78 63 73 - Fax : 01 45 65 43 45
Loading Mise à jour de ma sélection...

(j) Trouver la bonne distance dans la relation d’aide : la dynamique relationnelle

EN INTRA
Durée : 2 à 4 jours
Délai : 2 à 3 mois
Prix : Devis sur demande (En savoir + dans nos conditions générales de vente)
Votre contact en région
Demande de devis personnalisé

Le travail d’aide et de soin avec la personne handicapée se développe dans un cadre déterminé au sein d’une équipe pluridisciplinaire. La multiplicité des relations que cette situation génère implique le professionnel dans une dynamique relationnelle forte et les limites entre l’implication personnelle et l’implication professionnelle sont souvent difficiles à repérer.
Comprendre les mécanismes et les enjeux de la relation d’aide, repérer la diversité et les multiples composantes des modes relationnels qui se développent dans le cadre professionnel permet d’améliorer son efficacité face à la personne malade ou handicapée.

Fiche intra  à télécharger en PDF

 

Objectifs

  • Mettre en place les attitudes facilitantes de la relation d’aide.
  • Identifier les pièges et les limites de la relation d’aide.
  • Identifier les répercussions de la vie professionnelle sur la vie personnelle et les actions individuelles de prévention de l’épuisement professionnel.
  • Gérer les émotions négatives et l’agressivité tant des patients que de soi-même.

 

Public / prérequis

Professionnels soignants et éducatifs impliqués quotidiennement dans une relation d’aide.

 

Contenu

La relation duelle

La communication verbale et l’écoute : les conditions, les obstacles, la reformulation, les modes de questionnement.

La communication non verbale et la synchronisation, le contact corporel, la rencontre de l’autre, les différents espaces relationnels, les distance

 

La relation d’aide

Des gestes quotidiens aux techniques.

Comprendre les attitudes.

Approcher l’intimité, vivre l’agressivité, instaurer les bonnes distances.

Aider sans s’épuiser : savoir se protéger et relativiser, mieux récupérer et gérer son stress, positiver et « futuriser ».